Qu’est ce qu’une bankroll paris sportif et comment la gérer ?

Tous les « pointilleux » des paris sportifs connaissent bien la gestion de l’argent des paris sportifs. Même si vous ne faites que commencer, il est essentiel d’apprendre les bases de la gestion de vos fonds durement gagnés. Dans ce guide, nous allons vous expliquer les éléments nécessaires, puis nous passerons à une méthode de gestion de l’argent un peu plus sophistiquée.

Je débute, ai-je besoin de faire la gestion de ma bankroll ?

Oui. Tout parieur sportif devrait toujours être conscient de son capital, quels que soient la fréquence et le montant de ses paris. Pour réussir, il est nécessaire de combiner vos connaissances sportives et vos recherches avec un minimum de précision mathématique.

Même si vous cherchez simplement à susciter un peu d’excitation dans les matchs de la semaine, vous devez savoir comment gérer votre argent de manière réaliste.

Trois étapes simples pour gérer votre Bankroll

Il suffit de se rappeler les trois étapes suivantes, et vous aurez une idée de la façon dont chaque parieur « pointu » régule son capital.

  1. Déterminez la taille de votre bankroll (capital)

Combien d’argent devez-vous déposer chez votre bookmaker ? La réponse dépend de votre situation financière personnelle et de votre niveau de confort individuel.

Ne pariez jamais de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

Chaque personne a une définition différente de ce qu’elle peut « se permettre de perdre« . Soyez réaliste dans l’évaluation de votre situation financière, ainsi que de la somme que vous pouvez vous permettre de remettre à un site de paris sportifs en ligne.

Une fois que vous avez établi combien vous seriez prêt à perdre (hypothétiquement, bien sûr), choisissez un chiffre qui reflète précisément le temps que vous êtes prêt à investir. Si vous comptez parier 3 ou 4 fois par an sur de grands événements sportifs (par exemple le Super Bowl, la Ligue des Champions et les championnats de la NBA), vous devriez investir moins d’argent que si vous comptez faire un pari par jour (ou plus).

Fixez un chiffre qui vous convient et respectez-le. Si vous effectuez continuellement des dépôts et des retraits, il devient beaucoup plus facile de perdre de vue la situation dans son ensemble.

  1. Calcul bankroll paris sportif : Choisissez une taille d’unité

Une fois que vous avez mis de côté un montant fixe, vous devez déterminer quel pourcentage de votre capital vous allez parier sur un événement donné. Pour les parieurs débutants, nous vous recommandons de maintenir la taille de vos paris à un niveau constant : Choisissez une taille d’unité comprise entre 1 et 5 %.

Les parieurs sportifs conservateurs doivent parier 1 à 2 % de leur fonds par pari simple. En revanche, les parieurs plus confiants et agressifs peuvent envisager de parier 3 % de leur capital. Si vous êtes très confiant dans vos connaissances et compétences en matière de paris sportifs, il est possible que vous puissiez augmenter la taille de votre unité à 4-5 % de votre capital total.

Il est rare de voir un parieur professionnel parier plus de 1 % de sa bankroll sur un même événement.

Nous vous recommandons de conserver entre 1 et 3 % de votre capital.

Cela vous permet de rester mesuré et discipliné dans vos paris sportifs, et les pros semblent être d’accord. Il est rare qu’un parieur professionnel parie plus de 1 % de sa fortune sur un même événement.

  1. L’étape finale : Réévaluer votre capital

Tout comme le sport lui-même, les paris sportifs sont très dynamiques. Il est donc utile de recalculer la taille de votre unité tout au long de votre carrière de parieur sportif. Si vous gagnez ou perdez de manière importante, des ajustements doivent être faits.

Réduisez la taille de votre unité si vous êtes sur une série de défaites et que votre capital global s’évapore rapidement. Ne commencez pas à parier plus (une augmentation de la taille de votre unité) lorsque vous êtes sur une mauvaise passe, dans le but de récupérer vos pertes. C’est une stratégie « carrée » classique. Lorsque vous êtes dans l’ornière, asseyez-vous, recentrez-vous et réévaluez. Si vous diminuez la taille de votre unité, cela vous évite de perdre trop, trop vite.

Si vous ne pariez que pour vous divertir, réduire votre capital est la bonne solution. De cette façon, vous pouvez rester dans le jeu plus longtemps et placer plus de paris au fil du temps. Bien entendu, vous devez respecter les exigences minimales de votre bookmaker en matière de paris.

Les parieurs sportifs professionnels espèrent de manière réaliste gagner 60 % de leurs paris, ce qui signifie qu’ils s’attendent à perdre au moins 40 % du temps.

Perdre fait partie intégrante des paris sportifs, peu importe qui vous êtes.

Lorsque vous êtes en veine de victoire, maintenez la taille de votre unité à un pourcentage sain qui correspond à votre tolérance au risque. Ne pariez pas plus de 5 % sur un même événement. Ne faites rien de fou juste parce que vous êtes en train de faire un bon coup ! Votre chance peut tourner rapidement dans les paris sportifs.

Il peut également être utile de composer vos stratégies de gestion de l’argent et de pari avant de parier de l’argent réel. Essayez un concours de paris sportifs gratuits pour expérimenter et trouver l’approche qui vous convient le mieux.

Gérer son argent ou bien sélectionner les gagnants ?

Le choix des gagnants est évidemment la partie la plus cruciale des paris sportifs. Ceux qui peuvent constamment prédire les gagnants non seulement raflent le plus d’argent, mais s’amusent sans aucun doute le plus.

Le joueur de poker Stu Ungar est un exemple classique de mise en garde pour tous les parieurs. Joueur brillant, capable de lire une table de poker comme peu d’autres dans l’histoire de l’humanité, Ungar a gagné plus de 30 millions de dollars, mais il a fini par tout perdre. De nombreux experts du poker ont qualifié Ungar de joueur de poker le plus talentueux qui ait jamais vécu, mais son incapacité à gérer efficacement sa bankroll l’a empêché d’être le joueur de poker le plus rentable de tous les temps.

D’où viennent les stratégies de gestion de l’argent des paris sportifs ?

Nombre des principes qui vous aideront à réussir sont ancrés dans une stratégie financière simple.

Les conseillers financiers et les gestionnaires de fonds sérieux utilisent une forme ou une autre des stratégies décrites ici lorsqu’ils font des investissements. L’apprentissage et le développement de systèmes permettant de gérer votre capital d’une manière propice aux gains à long terme sont au cœur de la gestion de l’argent des paris sportifs.

Quelle est la différence, en réalité, entre un pari bien étudié et l’achat d’un titre en bourse ?

Lorsqu’il s’agit de gestion de l’argent et d’allocation du capital, la réponse n’est pas très différente. Vous essayez de sortir gagnant en manipulant un système à votre avantage financier.

Pour obtenir des informations plus utiles sur le secteur financier qui peuvent faire de vous un parieur plus avisé, consultez notre série d’articles sur les paris sportifs et le monde de la finance.

Des données pour gérer les investissements sportifs

Une fois que vous aurez déterminé un budget et la taille de l’unité associée pour vos paris sportifs, vous voudrez voir jusqu’où cet argent peut vous mener.

Pronotips suit les paris sportifs comme des investissements sur le long terme, vous montrant le retour sur investissement si vous pariez régulièrement sur la même équipe tout au long d’une saison (entre autres informations utiles).  Bien entendu, une stratégie de pari à long terme comme le fait de prendre la même équipe à chaque match sur la base de ses rendements passés nécessite de s’engager dans une unité de pari fixe.

Si vous êtes prêt à vous en tenir au plan décrit ci-dessus, vous pouvez faire beaucoup, beaucoup plus avec des outils d’analyse des paris.

Parier en connaissance de cause à chaque fois

Si vous êtes nouveau dans le monde des paris sportifs, nous vous recommandons vivement d’explorer le reste des conseils et astuces présentés dans notre section Conseil en Paris Sportifs. Tout le monde est capable de devenir un parieur rentable, mais il faut du temps et des études approfondies pour maîtriser l’art du métier.