Combien de budget faut-il pour parier sur le sport ?

Que vous soyez novice en matière de paris sportifs ou que vous soyez un professionnel des paris, notre page conseils pour les paris sportifs est faite pour vous.

« Ne pariez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre » est l’un des plus vieux dictons du jeu.

La même logique peut et doit être appliquée aux paris sportifs. Les parieurs peuvent s’attirer des ennuis lorsqu’ils parient plus que ce qu’ils peuvent se permettre sur ce qu’ils considèrent comme une « valeur sûre ».

Bien sûr, les paris sportifs sont considérés par beaucoup comme un moyen de gagner de l’argent. Cependant, votre première tentative de pari sportif doit s’accompagner d’attentes modérées.

Dans cet article, nous vous donnerons des conseils sur une approche financière des paris sportifs qui maximisera vos chances de succès.

Combien devrais-je parier ?

Le montant que l’on devrait parier sur le sport dépend entièrement de votre capital. Là encore, lorsque vous choisissez le montant de votre dépôt, vous ne devez pas déposer plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Choisissez un montant de départ qui, si vous perdez, vous permettra de ne pas le perdre et de ne pas en subir les conséquences dans votre vie quotidienne.

Une fois que vous avez choisi votre montant de départ, vous ne devez pas parier plus de 5 % de votre capital sur un pari individuel. Disons, par exemple, que votre montant de départ est de 100 €. Cela peut sembler très peu, mais vous devez vous limiter à un maximum de 5 € pour chaque pari individuel.

Il faut se familiariser avec le terme « unités« . Vous pouvez lire les pronostics des experts sur ce qu’ils parient, et ils vous diront que certains paris sont des paris à une ou cinq unités. Une « unité » est généralement définie comme 1 % de votre capital. Ainsi, si votre mise de départ était de 100 €, un pari à cinq unités serait de 5 €.

Modérez vos attentes de gain

Les paris sportifs sont une activité très difficile à maîtriser. Vous pouvez regarder tous les matchs de la ligue 1 tous les dimanches et ne pas encore prédire avec précision la moitié des matchs de chaque semaine. En fait, les parieurs sportifs qui réussissent le mieux sur le long terme n’obtiennent qu’environ 55 % de leurs paris corrects. Toute personne qui parie à court terme sur 60 % ou plus de ses paris est considérée comme ayant un succès exceptionnel.

Gardez ces pourcentages à l’esprit lorsque vous faites vos paris sportifs et ne soyez pas frustré par une période de froid. Cependant, il est important d’utiliser ces pourcentages comme base de référence. Même si vous obteniez 50 % de vos paris sportifs standard corrects, vous perdriez quand même de l’argent. Cela est dû aux commissions ou taxes que les sites de paris en ligne mettent sur un pari. En général, les opérateurs perçoivent une commission de 10 % sur tous les paris sportifs. Ainsi, si votre pari de 50 € est correct, vous ne devriez-vous attendre à en tirer qu’un bénéfice d’environ 45 €.

Ne pariez que sur ce que vous connaissez

Les parieurs sportifs prennent souvent la mauvaise habitude de « rattraper » les paris perdus avec des paris aléatoires sur des sports moins connus. Par exemple, un parieur peut avoir un dimanche difficile en NFL et sentir qu’il doit récupérer tout son argent d’un seul coup. Il peut regarder les paris disponibles tard dans la nuit et voir qu’un match de football européen est le seul match disponible sur lequel il peut parier.

Ne vous laissez jamais tenter par un pari dans le seul but de récupérer l’argent perdu. Parier sur un match ou un événement dont vous n’avez absolument aucune connaissance est une proposition perdante à long terme. Tenez-vous plutôt aux sports que vous connaissez bien. Plus vous en savez sur un sport ou les équipes concernées, plus vous avez de chances de trouver un avantage sur les parieurs.

Ces informations sont particulièrement pertinentes dans le contexte de la pandémie que nous connaissons. Aussi tentant que soit le fait d’avoir encore de l' »action », il ne vaut tout simplement pas la peine de parier sur les fléchettes ou les lignes de tennis de table si vous ne connaissez pas le sport et ses concurrents.

Tenez un journal de vos paris pour vous analyser

Il est important d’être conscient du succès de vos paris, non seulement à des fins financières, mais aussi pour améliorer vos chances de réussite à l’avenir. Disons que vous avez fait plusieurs paris sur le basket-ball de la NBA et de la NCAA. Quelqu’un qui n’a pas suivi ses paris peut ne pas se rendre compte qu’il a un bien meilleur pourcentage de réussite avec ses paris NBA qu’avec ses paris NCAA. Si cette personne était mieux informée, elle s’en tiendrait probablement davantage à la NBA.

Les applications mobiles des différents bookmakers ont une section historique où l’on peut voir leurs résultats passés. En général, il est possible de personnaliser l’historique pour une période donnée, comme la semaine ou le mois écoulés.

Je vous suggère également de conserver un vieux tableur comme journal de vos paris. Si vous placez vos paris dans différentes catégories par sport, il sera facile de voir où vous avez eu le plus de succès.